Tournage d'un film sur le Jardin des Margalides

Publié le par Association 3PA

Notre association a été lauréate de l'appel à projets printemps 2012 de la Fondation Nature et Découvertes. Nous avons proposé un projet nommé "Le Jardin des Margalides". Ce projet de conservation in situ d'espèces anciennes paysannes oubliées a été désigné "Coup de coeur" par le jury de la Fondation Nature et Découvertes, ce qui signifie que notre projet a recueilli toutes les voix des jurés.

 

IMGP0119

 

Située en milieu rural, notre association a fait un double constat: les pratiques paysannes s'uniformisent, avec pour conséquence la menace de disparition d'espèces florales et fauniques paysannes anciennes, et l'urbanisation des modes de vie affecte aussi le milieu rural, ce qui entraîne une perte de la nature culture chez tous les publics. Dans le même temps, les néo-ruraux sont à la recherche d’un idéal rural fondé sur la proximité de la nature, sur la richesse des écosystèmes, sur des pratiques rurales anciennes. Ce projet, le Jardin des Margalides, est fondé sur la conservation in situ d'espèces animales locales menacées (poule gasconne) et d'espèces végétales anciennes locales: blés anciens (ex: Rouge de Bordeaux, Touselles), vignes (ex: Chasselas de Moissac), arbres fruitiers.

La réintroduction de ces espèces domestiques sur notre territoire sera suivie de la recolonisation faunique et floristique d’autres espèces sauvages. Nous ferons donc également découvrir cette biodiversité environnante aux publics par le biais d'outils : « grouilloscope », hôtel à insectes, nichoirs, ruche, grainier et herbier. Aussi, les enfants et adolescents seront impliqués dans notre projet de conservation de la biodiversité rurale par la fabrication et l'installation de nichoirs pour les oiseaux (notamment Pic Epeiche, Sittelle Torchepot, Troglodyte Mignon) et les chauves-souris (notamment la Pipistrelle Commune).

Avec l’urbanisation de tous les modes de vie, le monde rural, idéalisé par les néo-ruraux, a oublié des éléments de son identité, notamment de son identité paysanne. Avec la menace de disparition de ces espèces paysannes locales, c’est toute une mémoire rurale qui est en perdition. Notre projet propose donc à de nouveaux publics d’être acteurs de la conservation de la biodiversité en luttant contre l’oubli de ces espèces locales paysannes anciennes et en adoptant les gestes pour accueillir la biodiversité environnante. Le caractère innovant de notre projet réside donc dans la réaffirmation de cette identité rurale via la conservation d’espèces menacées et la découverte des richesses de la nature par de nouveaux publics.

 

Dans le cadre de ce projet et de cette attribution de subvention, une société de production de films sera présente le 4 Juillet lors de l'après-midi CPN pour rendre compte des avancées de ce projet. Ce film, destiné à expliquer les actions de la Fondation Nature et Découvertes pour aider les associations à réaliser des projets de protection de la biodiversité, consacrera quelques minutes à notre projet et à 3 PA. Venez découvrir le jardin et le projet, participez au film! Attention, décharge obligatoire pour les enfants, à demander auprès de notre association.

 

De 14h à 17h aux Margalides, l'après-midi sera clôturé par un apéritif convivial!

 

F13 F ND RVB

 

 

 

Publié dans presse book

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article